• Accueil
  • > Archives pour décembre 2012

Archives pour décembre 2012

L’oursin Ça pique ! Tribune N°1

L’oursin Ça pique ! Tribune N°1 dans La tribune de JP d'Antibius oursin_jp-150x115

L'orsin ça pique!


Rédacteur: Jean-Pierre d’Antibius
Dans l’éditorial précédent je vous avais alerté hélas sur les pratiques de certains de nos membres.
Un homme du groupe, un ami après une longue dégustation de divers rosés, oppressé par le poids de sa conscience, pollué par ces pratique anormales à finalement craqué. Il s’est confessé, auprès du Père Jean François et du Moine Jean Pierre, il a raconté la soirée spéciale qu’ils ont réalisé dans un gite du centre de la France par une nuit sans lune.
Tout aurait commencé un soir de pluie diluvienne, de brouillard épais et lourd et de froid intense. Cette fin d’étape fut dramatique, ils n’étaient pas du tout préparés à cela les pauvres.
Ils arrivèrent mouillés comme des gardons sortant du gardon, n’avaient rien pour se chauffer pas de poêle ou de cheminée. Ils trouvèrent juste une paillasse sur un sol de terre battue où avait dormi il y a peu de temps un troupeau de moutons, (cela se voyait à cause de la présence de boulettes), ou alors, était ce une harde de lapins. Ils se retrouvèrent donc dans leur plus simple appareil, comme les agneaux arrivant au monde. Ils étaient face à leur conscience, à leur mœurs et pratiques, mais sans leurs épouses et compagnes. Les fourbes, ils les savaient toutes bien au chaud dans de douillets lits, repues de leur douce charge de travail journalier, de garde d’enfants, de garde d’animaux, de ménage, de jardinage, enfin de la totalité des petits travaux qu’ils leurs avaient délégué. Eux étant dans la jungle, elles devant assurer les menus activités ménagères.
Comme elles devaient toutes être heureuses et sereines une fois le devoir accompli. Elles pouvaient enfin goûter à un juste et mérité repos bien au chaud. Enfin quoi, le bonheur dans toute sa simplicité.
Selon certaines sources dont je ne dévoilerai pas l’origine, ces hommes dans certaines conditions deviendrait des bêtes, une rumeur aussi laissait courir ce bruit. De plus, dans le cœur de l’un d’entre eux, le diable s’y était installé, en cheminant, il avait trouvé des champignons halogènes, ce qu’il cacha à ses compagnons, car il avait une idée derrière l’oreille (d’âne). Ce qui va suivre va vous les faire découvrir dans leurs plus bas instincts bestiaux, attention certains faits peuvent vous choquer, ce récit est donc interdit aux enfants en dessous de 18 ans. Ils ont fait ce que la morale réprouve. Vous allez savoir qui perdit sa fine fleur (le coquin!). Afin de respecter leur anonymat, leurs véritables noms n’apparaitrons pas. A vous de deviner. Se retrouvant donc tous ensembles, après avoir déjeuné frugalement d’une omelette aux champignons préparée avec amour et sans aucune arrière pensée par le maléfique, (vade retro Satanas), ils entamèrent tout de suite une danse effrénée autour d’un foyer de fortune, cela s’accéléra de plus en plus pour devenir un rythme endiablé et désordonné, au summum de leur excitation, le cercle se rompis et alors, et alors, cela devint comme une partie de boules avec nos trois artistes en transe (étais ce de la pétanque, de la provençale ou de la longue nul ne le sait). Ceux ci, dégoulinant de sueur les yeux hagards, leur corps dégageant par leurs pores des odeurs de fennec en chaleur se mirent alors en action.

A suivre au prochain numéro en janvier 2013……………………………………………………………………………………….

Réunion de Mousquetaires chez Jean-François de Marseille Est

Comme d’habitude, le réveil de Claudius fut difficile en raison de son hyper activité sexuelle qui l’empêche d’avoir son temps de repos nocturne pour un homme de son âge. JP n’est DONC toujours pas content de son co-pilote.

Réunion de Mousquetaires chez Jean-François de Marseille Est dans Les Mousquetaires chez-jf_009-150x100

Après un petit déjeuner déjà bien teinté de discussions politiques, nous partons vers le bout du bout des Goudes, rendez-vous notoire de tous les homosexuels marseillais.(nous devons veiller à avoir une bonne culture dans tous les domaines).
En tant qu’ethnologues d’expérience, les Mousquetaires ont donc pris leurs jambes à leur cou et sont allés se rendre directement sur le terrain pour savoir si le mariage gay était vraiment le grand sujet national. Que nenni, la balade fut très agréable sous un bon soleil et pas l’ombre d’un sphincter à l’horizon !

chez-jf_010-150x100 dans Les Mousquetaires
chez-jf_012-150x100

Puis direction vers Callelongues, haut lieu de jeux de vacances de notre ami Alain…..mais la maison familiale a été rasée. Salaud de Godin !!

chez-jf_0131

Quelques mots sur ce bel endroit :
Mais y est’on encore à Marseille ?
Les Goudes constituent le 8ième arrondissement de Marseille, mais il s’agit plus d’un village de pêcheurs aux faux airs d’île grecque rattaché à la grande ville, que l’un de ses quartiers. On ne retrouve pas aux Goudes l’effervescence de la grande ville, le lieu est calme, voire très calme en dehors de la saison touristique. Le temps s’y est arrêté, le rythme de la vie y est si différent que l’on se croirait revenu à une époque, pas si lointaine, où la voiture était encore rare et l’activité de pêche du village était encore son principal poumon économique, avec son petit port traditionnel peuplé de bateaux de la même époque. Actuellement, c’est le tourisme saisonnier qui fait vivre ce village grâce aux nombreux restaurants, souvent excellents, ainsi que les activités de plongée, de pêche sous-marine à l’agachon et le départ de magnifiques randonnées dans le massif de Marseilleveyre et ses calanques magnifiques. Il règne dans ce quartier une ambiance encore familiale où tout le monde se connaît et où l’on vit dehors la plupart du temps.
Les hommes du quartier chassent les « galinettes », les lapins et surtout les bartavelles ! On se croirait dans la Gloire de mon Père…….
Il n’y a pas de doute, ce village est un coin de paradis, le bout du bout d’un monde maintenant protégé par le parc des calanques.

chez-jf_021

Puis nous sommes revenus chez JF pour remplacer les calories dépensées et au menu figurait :
La terrine de lapin au noisettes et sa condiment de figues
Le poulet fermier à la crème à la manière des Dombes, crêpes vonassienne
Fromages
Clafoutis aux pommes flambé au calvados.

chez-jf_025-150x100 chez-jf_028 chez-jf_032-150x100

Après avoir refait le monde, donné des conseils éclairés à mimolette, soupirés d’aise après ce repas basses calories, Claudius s’est levé à 16h01 pour donner le picotin à ses ânes.
A noter que l’invité surprise « Polo » a été enchanté de ces retrouvailles !!
Pour ma part, j’ai été vraiment ravi de vous recevoir chez nous. Babeth se joint à moi pour encore vous remercier de votre amitié et des magnifiques bouquets de fleurs.

chez-jf_006-300x200

Bises à tous sauf Claude qui préfère ses baudets.

Réunion des Mousquetaire du 11 octobre 012

La réunion devait avoir lieu chez Jean-François, mais voilà Comme Jean-François a voulu tester la page 113 du Kama Soutra sur le tabouret de la cuisine et bien voilà Elisabeth s’en sort bien mais JF(K) aux urgences là où les petites infirmières font des ravages sur ou plutôt à nos ainés. Conclusion double entorses chevilles, genoux et hanches avec ligaments décroisés à retricoter.
Dans l’urgence et voyant que les mousquetaires allaient faire une descente à Marseille « est » chez les riches je propose de prendre le relai sans attendre.
Et donc le programme de la journée du Jeudi 11 octobre 2012 des Mousquetaires chez Cri cri, il n’y aura pas d’invité surprise, Elior ayant viré tous nos potes.
Recommandation une semaine avant:
L’idéale serait que vous arriviez vers 9 heures « prévoir des appels en continu chez Claudius de Pourriérus » dès 6 heures pour le sortir du lit « Michèle se plaint qu’il dort trop ».

Réunion des Mousquetaire du 11 octobre 012 dans Les Mousquetaires img_43401-150x112

Direction le Mont Faron 584 m et son téléphérique, puis visite du Mémorial du Débarquement.

Hommage aux alliés.

Au sommet du Mont Faron, le musée Mémorial du Débarquement de Toulon vous ouvre ses portes. Ce musée est installé dans l’ancienne tour Beaumont construite en 1845. Il commémore le débarquement des Alliés en août 1944. A l’intérieur, maquettes, photographies, documents, films d’époque, et diorama (maquette animée) font revivre les grandes lignes de ce moment crucial de l’histoire de France.
Un hommage à la liberté !

Et le repas me direz-vous:

• Apéro classique
• Aïoli et ses légumes
• Fromages
• Tarte fine aux pommes et beurre salé relevé de sa boule de glace vanillée
• Sancerre blanc et rouge.

Après le petit somme de la gauche, la réunion s’est terminée à 17 heures.

AlainJP d'AntibiusJF (K)Claude des BdRClaudiusMichelimg_0942-150x100 dans Les Mousquetaires

Prochaine réunion le jeudi 15 novembre chez Jean-François en espérant qu’il aura terminé ses lectures

 


Auteur: Christian Cadiou

Christian Cadiou

Sondage

Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.
décembre 2012
L Ma Me J V S D
« oct   jan »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Lumière

Lumière

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Mes albums photos

  • Album : Tanzanie safari photo avec Vie Sauvage
    <b>A_IMG_5819</b> <br />
  • Album : Parc ornithologique de Pont de Gau
    <b>IMG 6822 - Copie</b> <br />
  • Album : Les copains d'abord
    <b>image034.jpg</b> <br />
  • Album : Mes chemins de Compostelle
    <b>2012_047 Arles à La Salvetat</b> <br />
  • Album : Mes préférées
    <b>image10013.jpg</b> <br />

Pages


Vakantie B&B Bretagne-n... |
Des chapeaux, des samouraïs... |
cyticat |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Location de Meublés à Eugén...
| My World
| pour le plaisir d échanger