• Accueil
  • > Archives pour novembre 2017

Archives pour novembre 2017

Réunion des Mousquetaires chez Jean-François et Elisabeth

L’avant compte rendu de Jean-François à corriger par lui-même

Salut les Mousquetaires,

Rendez vous vers 9H 30  chez moi pour un café brioche. Comme les places sont chères dans la Résidence, aussi, je vous propose de vous garer à l’extérieur sur le parking à droite avant de rentrer.

IMG_6998

 

  • Vers 10H, avec deux voitures, nous nous rendrons ensemble au parking  Charles de Gaulle par le tunnel, le bassin de carénage, puis le Vieux Port.
  • A pied, (10’) nous irons au Marché des Capucins du XIII ème siècle,

Le marché des Capucins ou Marché de Noailles à Marseille a lieu du lundi au samedi (de 08h00 à 19h00). Il se trouve rue du Marché des Capucins, c’est dans le 1er arrondissement et au sud de la Canebière, accessible par le métro et le tram à la station Noailles (carte). On trouve des marchands sur environ 30 étals qui proposent fruits et légumes. Le nombre d’exposants et les produits proposés sont variables selon la saison, l’information n’est donnée qu’à titre indicatif. Pour ce marché les données de base ont été confirmées par le site web de la mairie le 30 novembre 2016.

Légumes sur le marché des Capucins à Marseille.

  • Puis chez Saladin sentir toutes  les épices, sels, , poivres du monde entier et autres loukoums, fruits secs et confits, olives, harissa maison…..bref une caverne d’Ali Baba pleine d’odeurs de là-bas….., en plus des gens très sympas.

IMG_6949 IMG_6950

IMG_6953

 

  • Saladin importe depuis 70 ans.Outre les épices orientales, indiennes, marocaines, entières ou en poudre, pures ou mélangées, salées ou sucrées, des grands sacs aux étagères débordantes, le farfouilleur avisé débusquera fruits confits, fruits secs, aromates, condiments crus ou en poudre, herbes, céréales, choix d’olives et de miels, loukoum, halwa mais aussi feta, tapenade, harissa, au rayon frais.
  • Dans la foulée, nous traverserons le souk et ses bonnes odeurs, direction le marché antillais et la meilleure pâtisserie orientale de Marseille pour un  café (pour Claudius qui sera en manque….),
  • Un petit tour en face chez Murat (magnifique épicerie « oùontrouvedetout ») et à 5’ à pieds,  commencera la visite de la Maison Empereur, institution marseillaise « à l’ancienne» qui prend presque tout le pâté de maison, et qui est un bric à brac d’objets anciens neufs ! Avoir tout particulièrement les jouets de notre jeunesse, les objets culinaires introuvables. Les vendeurs sont incollables sur tout ! Et l’ambiance et très « année 50 ».
  • A MAISON EMPEREUR

    Réunion des Mousquetaires chez Jean-François et Elisabeth dans Les Mousquetaires maison-empereur

     C’est à Marseille que l’on peut découvrir la plus vieille quincaillerie de France. Créée en 1827, la Maison Empereur reste aujourd’hui un lieu incontournable et une enseigne emblématique pour de nombreuses générations de marseillais. Arts Culinaires, Coutellerie de cuisine ou de collection, Arts Ménagers, Bricolage, Droguerie, Jardinage et Jeux d’Autrefois, ce sont là tous les univers dans lesquels on plonge en se promenant dans les 1 000 m2 d’allées de la maison Empereur. Sobre et authentique, cette « caverne d’Ali Baba » recèle de merveilles qui ne se découvrent qu’ici. Pas loin de 30 000 références sont mises à la disposition des curieux qui cherchent l’objet « rare », des artistes qui veulent l’outil spécifique, ou encore des flâneurs qui viennent faire un cadeau et pour qui la maison Empereur est une parfaite source d’inspiration. 90% des Entreprises du Patrimoine Vivant sont représentées dans cette institution marseillaise, qui fait dorénavant son apparition à travers le monde grâce à son site marchand.

IMG_6961 IMG_6959 IMG_6960

Et son musée

IMG_6955 IMG_6956

  • S’il nous reste du temps……, un petit tour sur la Canebière et la rue de République, le Vieux Port.

IMG_6964 IMG_6965

  • Retour à la maison pour  les agapes :
  • Avec l’invitée surprise

IMG_6980

Spritz Apérol/Procéco/Orange (pour rassurer Lulu)

IMG_6977

Babioles à croquer Houmous, tapenade…..

IMG_6975 IMG_6976

Pieds et paquets maison et Pomme vapeur

IMG_6989 IMG_6990 IMG_6991 IMG_6993

Les fromages du Nord, pain de campagne et beurre (comme là-haut)

IMG_6995

Dessert léger pommes et poires, chef d’œuvre basses calories (ouf !)de Babeth

IMG_6996 IMG_6997

 

Bises

Et si ça ne vous convient pas, c’est trop tard !

 

PS : N’oubliez pas votre spatule et surtout le bavoir car les pieds et paquets çà vit encore, même cuisinés !

IMG_6978 IMG_6979

Les deux sans bavoir

 

IMG_6981 IMG_6982 IMG_6983 IMG_6988

La prochaine réunion sera le 7 décembre chez Cricri de la Valette « La journée est à l’étude »

Portez vous bien

2017-10-19_Réunion des Mousquetaires Chez Alain et Brigitte et le Musée de Pierre Henin

Compte rendu de notre journée Récréative du 19 octobre

IMG_6921_2_modifié-2

 

 

Présentation,

Ce jour-là nous étions tous dans l’incertitude des aléas du temps, météo qui finalement a permis à l’ensemble des compagnons de la spatule en bois d’arriver sans encombre à notre point de rencontre dans les délais impartis, respect d’un timing presque parfait.

Après des accolades chaleureuses et quelques solides poignées de mains destinées à notre Claudius national, le temps de boire un café au cul de la voiture au fur et à mesure de l’arrivée des participants de notre « échappée belle » et pour certains d’arroser les quelques mauvaises herbes qui pensaient recevoir une ondée salutaire……. que hop direction le musée privé des objets et outils anciens crée par Pierre Henin.

 

Pierre Henin – La passion du Savoir faire

Visite du musée privé,

Pas le temps de s’esbaudir, nous voici dans un endroit peu commun, chez un personnage atypique, découvreur passionné d’une formidable collection d’objets mis en lumière dans un environnement superbement rénové, l’étonnant conservateur d’un patrimoine oublié nous attendait.

IMG_6885

http://www.dailymotion.com/video/xom1v1

La passion des objets anime la vie de Pierre Hénin – Midi Libre

http://www.midilibre.fr/2012/03/07/la-passion-des-objets-anime-la-vie-de-pierre-henin,467335.php

Ce Langladois possède un inventaire à la Prévert exceptionnel : pas moins de 15 000 pièces. Chez lui, c’est un cabinet de curiosités et il est captivant d’admirer la variété des outils, témoins des métiers anciens et du savoir-faire du passé, ou du quotidien que sa demeure contient.

« Près de 90 % de notre patrimoine a disparu »

Des enseignes de boutique, des objets d’art populaire, des marteaux de porte, des instruments aratoires, des pipes et tabatières, des plumiers et encriers, des clefs de foudre, des doloires de tonnelier. Le collectionneur a commencé, après avoir rassemblé des porte-clés dans son enfance, par une herminette trouvée dans l’Ardèche.

« J’ai ensuite chercher à regrouper tout ce qui concernait la virtuosité et l’ingéniosité. Il faut que l’objet soit beau et fonctionnel à la fois, » affirme-t-il.

Et pour mettre un point d’orgue à son ivresse du beau et de l’utile à la fois, Pierre Hénin a réalisé un merveilleux livre d’art, avec textes et photos, où figure une partie de ses multiples possessions. C’est cet ouvrage, pour lequel il s’est beaucoup investi, que l’on a pu voir, le week-end dernier en mairie, lors de la cérémonie organisée par le maire et l’adjoint Jean-Pierre Tuffénis, à l’occasion d’une séance de dédicaces.

« Je suis fier de compter parmi les Langladois un homme tel que vous, et je vous félicite pour ces recherches fructueuses et ces découvertes originales, » a déclaré René Abric en levant son verre au succès de l’événement.

Si la majorité des objets rassemblés se trouve ici, il est pourtant question d’expédier dans le Nord 1 200 cents balances, bien qu’elles soient artisanales, au siège de l’entreprise Testut, pour une exposition temporaire.

« Près de 90 % de notre patrimoine a disparu : il a été détruit, ou il est parti à l’étranger », regrette Pierre Hénin. Son rêve serait de voir ses superbes collections, en bonne et due place, dans un musée en Vaunage. L’appel est lancé pour qu’il trouve un écho à ses attentes

Le déroulé,

Là, notre guide dans une faconde inépuisable nous narra l’histoire de sa collection, qui, à l’automne de sa vie, avoue lui avoir consacré plus de temps qu’a une femme.

Les affiches

IMG_6873  IMG_6884 IMG_6887IMG_6876

 

Mais notre périple de trois belles heures dans une salle de quelques centaines de mètres carrés commençait à rendre mes amis distrait. Risque d’égarement dans les allées, de regarder avec les mains des objets oh combien précieux aux yeux de notre accompagnateur, qui au fil de notre déambulation (c’est le mot, qui seul, me vient à l’esprit) aiguisa la curiosité de notre groupe dont un de nos membres qui posait des questions sur l’origine et l’utilisation religieuse des outils fut suspecté par notre « berger » d’être protestant, (parpaillot pour un Gardois).

Les enseignes

IMG_6874 IMG_6877 IMG_6878 IMG_6880 IMG_6881

 

Quand l’émotion prend le pas sur le rationnel,

Etranglement et sous… rires de l’ensemble des membres de la confrérie de la spatule en bois, – en acronyme CDLSB concurrent direct de celui de la SNCF, bien connue comme libérateurs de pensées, d’entendre que notre agitateur national était dans l’instant perçu comme un Protestant…….. L’instant fut savoureux, nous retiendrons cette apostrophe.

Le musée

Les outils

IMG_6890 IMG_6893 IMG_6895 IMG_6899 IMG_6900 IMG_6903 IMG_6904 IMG_6905 IMG_6906 IMG_6907 IMG_6915 IMG_6917 IMG_6919

Puis quelques confessions intimes,

De la part de Pierre Henin sur l’indifférence liée (certainement) à l’inculture de nos élus et autres « responsables » de nos deniers, de ne pas aider cet homme dans sa quête aux objets créés par l’intelligence humaine, à leurs présentations, leurs préservations, pour, in fine aider Pierre à « transmettre » le relief -mais combien riche d’enseignement, d’un patrimoine disparu ou dispersé aux quatre coins de la planète.

Quelques richesses du savoir faire

IMG_6897 IMG_6901 IMG_6908 IMG_6910 IMG_6913 IMG_6918 IMG_6920

Épilogue,

Pierre Henin n’ayant pas d’héritiers souhaite remettre à la génération actuelle et future cette boite aux secrets qui fait -comme il le souligne très justement, que Thomas Pesquet, (peut-être même sans le savoir), bénéficie de l’évolution des nombreuses créations d’objets et techniques réalisées par le génie humain…. celui de nos ainés, qui seront certainement un jour …dans les étoiles.

Au terme de notre visite l’heure vint de quitter ce bel endroit, superbement commenté par le maître des lieux, mais sitôt sorti combien de questions, combien d’interrogations nous viennent à l’esprit.

Puis à la queue leu leu nous priment nos voitures pour rejoindre Junas .

Dans cette très belle demeure

IMG_6927

Où nous attendait Brigitte et …l’apéro

IMG_6924 IMG_6925

IMG_6928

Petit rappel de la tenue de référence

IMG_6930

Le maître au piano

IMG_6937

Le plat d’entrée -dit hors-d’œuvre

-          Tarte aux oignons doux des Cévennes

IMG_6926

Le plat dit principal (car en général il n’y en a qu’un)

-          Grenadin de veau Cantalous sauce Roquefort (servie à part)

-          Gnocchi de blettes au velouté de potimarron

-          Salades de saison mélangée

Le plateau de beaux et bons fromages de nos régions

Le dessert

-          Tiramisu poires / chocolat

Le café et pour pousser le café……. Soit un cacheton pour aider l’estomac à digérer soit un p’tit alcool de chez nous.   

 

Le repas qui suivit fut animé par l’assemblée relatant encore et encore les souvenirs des chouettes moments passés de notre vie professionnelle.

IMG_6939 IMG_6940

 

L’ensemble des convives fit honneur au modeste repas servi dans la salle à manger de la maison faite de cailloux,

 

Le départ,

Merci encore à tous d’être venus pour certains de loinnnnnn…emportant toujours avec vous malgré les égratignures que la vie nous fait, votre belle humeur et surtout ce bel état d’esprit qui nous anime tous.

2017-09_Un Week-End à Sète Une composition de Marie-France et Jean-Pierre

Les Mousquetaires et leurs épouses en séminaire à Sète et sur l’étang de Thau

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

du vendredi 22 septembre au dimanche 24 septembre 2017.

Ce vendredi 22:

IMG_6702 (2) IMG_6704

Après avoir pris possession de nos chambre respectives à l’Hôtel Azur à Sète, du côté des deux ponts levants et du quartier de Pointe Courte, nous nous sommes retrouvés au Domaine du Mas Rouge à Vic la Gardiole tout près de Frontignan. Là, Jacky notre guide nature nous a fait visiter et connaitre ce très beau vignoble. Nous avons pu admirer une belle demeure de maitre (peinte en rouge évidemment) et ses jardins. Après une séance de dégustation dans leurs caves, et l’achat à la cave principalement de Muscats doux de Frontignan ou de Mireval.

IMG_6713 IMG_6716 IMG_6717 IMG_6718 IMG_6719

Nous avons pu acheter aussi des confitures et chutneys réalisés par l’épouse de Jacky : Marie. Nous sommes rentrés prudemment à notre hôtel puis avons rejoint à pied l’entreprise Murex Coquillages route de Balaruc.

Là, nous attendait toute la famille Vitale (le papa jeune retraité, la maman et leur fils, ces deux derniers toujours au travail dans leur entreprise), Jean Marc Vitale nous apprend qu’il ne dresse plus les poulpes ni ne les élève, c’est bien dommage. Après la visite des divers bassins lieux de stockage d’anguilles déjà triées par grosseur et vivantes rachetées auprès des pêcheurs locaux de la frontière Espagnole jusque dans l’étang de Berre et leur expédition pour la revente (toujours vivantes, les plus grosses pour les pays nordiques où ils les fument et les plus petites pour le Portugal ou là ils les dégustent directement) ; des dorades, loups, des huitres, moules, pointus et murex, couteaux. En ce moment une expérience est d’actualité afin de préserver la présence des daurades, ces dernières conservées dans de grands bassins pour des plus petites afin de les remettre plus tard vivantes en pleine mer ou dans l’étang. Puis nous passons à table, au menu bien entendu du Picpoul, des crevettes des moules des huitres des pointus aiolli, des linguines aux palourdes avec une très bonne sauce, et en dessert une tarte aux pommes, puis retour à l’hôtel pas très loin.

Murex 2 Bassin OLYMPUS DIGITAL CAMERA

P1120670

P1120673  P1120674

Ce samedi 23:

Ce jour là, c’est la fête de la Tielle à Sète.

IMG_6768

Mais le matin assez tôt nous partons en automobile pour le Mont Saint Clair, voir sa croix, et la Chapelle ND de la Sallette, de cette montagne, nous dominons toute la ville, le port et l’Etang de Thau.

IMG_6751 IMG_6752

IMG_6754

Puis nous nous sommes rendus à la fête de la tielle. Après y avoir fait un tour, un peu trop tôt les hostilités n’étant pas tout à fait lancées, nous avons quand même pu y voir beaucoup de tielles mais aussi quelque chose que je ne devais pas trouver: une insulte suprême pour un Antibois, une pissaladière sans pissalat à la vente (qui plus est les hôtesses ne connaissaient pas ce dernier condiment qui a donné son nom à la divine pissaladière) Et pourtant ce stand était celui de l’APGS Sétoise c’est à dire l’Association pour la Promotion de la Gastronomie Sétoise. Je leur ai envoyé un courriel à ce sujet et nah !! et peut être leur expédier une tielle aux fraises sauce américaine.

Puis un grand tour aux Halles où nous avons pu y apprécier les divers poissonneries, une multitude de poissons, crustacés (crevettes) de nombreux produits Italiens, charcuteries, fromages, etc,  une triperie, et aussi des marchands d’huitres, de moules et de tielles.

La Halle de Sète

P1120688 P1120686

Sur le marché, nous avons déjeuné au restaurant genre tapas de spécialités sétoises et espagnoles. » Halles et Manger » tenu par Magalie et Joe dit le Cooker, au menu: Padrones, salade de pouffres, lamelles de seiches à la plancha, palourdes et couteaux en persillade, café à l’ancienne et en boissons : Cocorico Picpoul Noir et Picpoul Morin Lagaran.

DSC_0051 IMG_6773 IMG_6775 IMG_6780

 

IMG_6781

IMG_6779  P1120699

P1120700 P1120701 P1120702

Afin de digérer, nous visitons, amarré à quai le chalutier Louis Nocca, le patron n’a pas voulu que ce dernier soit désarmé et parte à la « casse », car il prenait sa retraite.

Donc, amarré au quai en dessous de l’office du tourisme, là où il ne risque pas de tanguer il le fait visiter. Nous le parcourons de la passerelle, au compartiment moteurs en passant par les couchages de l’équipage assez étroits et sans trop d’intimité, mais sur un chalutier en bois, pas de lapin ni de femme. Il nous explique tout sur la pêche au chalut. Une découverte très intéressante pour nous terriens ou pêcheurs à la canne ou en pointus.

DSC_0063

IMG_6789 IMG_6791 IMG_6793 IMG_6794 IMG_6795 IMG_6797

 

 

Par la suite nous rejoignons le môle Saint Louis et pour les plus en forme nous gravissons les

126 marches du phare jusqu’à la hauteur de 25.98 mètres avec un très beau point de vue sur le port et la ville. Aves sa lumière rouge, tous croyaient à un lupanar, mais en vérité il marque à l’entrée du port, le coté bâbord.

20170923_162205

Fin d’après midi libre, en soirée nous regagnons le restaurant le « Passage » le long du canal à Pointe Courte à pied (prudence oblige) durée 10 mn. En plein air mais abrité, il nous est servi un verre de muscat doux accompagné de piste de moule. Puis un choix entre une tranche de thon,  une daurade ou des encornets, accompagné d’une pomme de terre, le tout cuit à la plancha avec une salade verte, puis une glace. Comme boissons du vin blanc picpoul et vin rouge Montrose.

P1120737 P1120738 P1120740 P1120741

Nous terminons par une promenade nocturne et digestive dans les ruelles et le long de l’eau de ce quartier spécial de pêcheurs. Pointe Courte.

Dernier jour dimanche

Lever légèrement tardif, après le petit déjeuner, chaque couple (déclaré officiellement ou pas), complète par écrit le questionnaire sur la ville de Sète et sur l’étang de Thau. Là j’ai assisté à de grands moments de solitude et de détresse pour certains, devant une page vierge de toute écriture sans aucune idée en tête, enfin c’est la vie. Rentré à la maison, j’ai pu constater en faisant le calcul des bonnes réponses que certains avaient une très grande marge de progression, d’autres un peu plus petite. Les deux meilleures notes sont à attribuer à 2 Mousquetaires accompagnés de leur compagnes (qui ont tout fait) ils sont déclarés ex aequos vainqueurs avec le même nombre de points ce sont 2 locaux Alain Chauvy de Jaunas dans le Gard et Claude Ahond bien que de Pourrières dans le Var avait passé une partie de sa jeunesse dans le Gard (Aigues Vives) mais aussi à Sète. Ils seront décorés lors de notre prochaine rencontre chez Alain du « Grelot d’or ». Mention spéciale pour divagations intempestives à Lucien Guay de Biot.

Puis départ pour le Mourre Blanc en voiture (chargées de nos bagages respectifs), là où se situent la plupart des Mas Conchylicoles de Mèze.

Nous nous rendons chez la famille Morillas conchyliculteurs de père en fils et fournisseurs officiel de la famille Frizonnet. Accueillis par le fils Cédric et sa fiancée, nous embarquons sur une barge avec nos fauteuils de jardin (mais pas encore roulants ou déambulateurs, bientôt peut être) et visitons les parcs à huitres sur une eau plate et claire. Les huitres collées sur cordes, celles mises en poches selon leur taille en attendant leur vente, des naissains d’huitres triploïdes enfin, nous avons tout vu et appris car : certaines huitres sont remontées régulièrement à l’air libre, cela a le même résultat que les marées d’Atlantique ou de la Manche. Elles souffrent un peu, légèrement affamées, par la suite elles mangent beaucoup plus et grossissent plus vite. Cela permet aussi d’enlever les algues envahissantes plus facilement. De toute façon en Méditerranée les eaux étant plus chaudes, les huitres grossissent déjà plus vite. Nous apprenons aussi que de nombreuses huitres de l’étang de Thau repartent dans le Nord pour y être élevées et prendre l’appellation huitres de ……… Mais chut !!!!!je ne citerai aucune référence.

IMG_6817  IMG_6818

IMG_6820 IMG_6821

IMG_6834  IMG_6833

 

Au repas sur le quai de réception des coquillages : Plateau de moules, crevettes et huitres à volonté bien entendu, puis pour les sans dents non erreur pour les sans coquillages quelques rondelles de saucisson et croissants saucisse, puis une délicieuse « brasucade » spécialité régionale (moules ouvertes à l’eau ; puis cuisinées avec une sauce aromatique composée de vin blanc, huile d’olive, poivrons, pastis, herbes du maquis, plus ce que le fils Morillas à gardé secret) une vrai régal et des moules tendres bien en chair, une petite paella et une tarte, le tout arrosé bien entendu de Picpoul local à volonté.

IMG_6848 IMG_6850 IMG_6814

IMG_6859

Après avoir refait le monde mais d’une manière assez prude sans paroles déplacées (nos épouses étaient là) nous nous quittons contents d’avoir passé ces 3 journées ensemble, nous avons été bien occupés, avons découverts beaucoup de choses prés de chez nous, nous nous sommes régalés, en toute simplicité, et nous y avons rencontré des personnes fières de leur métier et heureux. Chacun  est reparti, qui avec ses zèzettes de Sète qui sont réalisées à Frontignan, qui avec des tielles ou des vins blancs muscat doux etc  … enfin, de quoi ne pas tout oublier trop vite.

 

 

Je rajouterai à titre personnel que les Mousquetaire se sont très bien tenus au cours de ces 3 journées, pourtant ce n’était pas les occasions qui ont manquées, pas d’histoires trop salées, pas de juron, ni d’histoire d’eau, pas de politique ni de religion (bien que cela nous titillait tous). De plus personne n’est tombé à l’eau.

Mais et cela me fait grand plaisir ; il faut reconnaître que la présence féminine de nos épouses à tempérée beaucoup d’ardeurs souvent incontrôlées mai bien réelles quand nous sommes entre homs. Vivement le mois prochain !!!!!

Ils sont venu ils étaient tous, dés qu’ils on entendu le cri d’appel de Marie-France et de Jean-Pierre

Merci de nous tous pour ce Week-End

« MAGNIFIQUE »

  IMG_6861  IMG_6857   IMG_6856  IMG_6725  IMG_6809  IMG_6811     IMG_6796  IMG_6797

IMG_6748  IMG_6851_2

IMG_6732_2

 

Paroles de Sète où nous étions 2 fois sept soit quatorze

Car à Sète, comme c’est Tiellement bon, vous y retournerez toujours.


Auteur: Christian Cadiou

Christian Cadiou

Sondage

Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.
novembre 2017
L Ma Me J V S D
« avr   fév »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Lumière

Lumière

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Mes albums photos

  • Album : Tanzanie safari photo avec Vie Sauvage
    <b>A_IMG_5819</b> <br />
  • Album : Parc ornithologique de Pont de Gau
    <b>IMG 6822 - Copie</b> <br />
  • Album : Les copains d'abord
    <b>image034.jpg</b> <br />
  • Album : Mes chemins de Compostelle
    <b>2012_047 Arles à La Salvetat</b> <br />
  • Album : Mes préférées
    <b>image10013.jpg</b> <br />

Pages


Vakantie B&B Bretagne-n... |
Des chapeaux, des samouraïs... |
cyticat |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Location de Meublés à Eugén...
| My World
| pour le plaisir d échanger