• Accueil
  • > La tribune de JP d'Antibius

Archives pour la catégorie La tribune de JP d’Antibius

Sinon vous ne boufferez que de la « zoubia » et cela sans le savoir.

Le coup de gueule de Jean-Pierre

Salut à vous Mousquetaires et futurs Mousquetaires,

Notre gouvernement au lieu de tirer la France et les Français vers le haut nous rabaisse, on nous prend pour des demeurés.
On ne note plus les élèves, il est interdit de donner une fessée, de juger un collaborateur (ok quand même après la guerre mais ce n’était pas du même genre).
Il faut niveler les niveaux afin de ne plus avoir de différence, de ne pas traumatiser les gens, tout doit être pareil, vive les incultes et les ignares.
Et cela pour beaucoup de choses y compris la culture et la cuisine.
Ils ont déjà voulu nous interdire la pêche à la poutine, et sans elle, plus de « pissalat » vous rendez vous compte, sans pissalat, plus de pissaladière !!! cela s’avère inconcevable.
En effet comme beaucoup (et surtout d’entre eux) n’y connaissent rien et n’ont jamais voulu apprendre ils ont voté une loi ou un autre truc à la c.. afin que tous comprennent ce qu’ils achètent en particulier sur les viandes : bœuf, vache, taureaux; agneaux, moutons, chevreaux, boucs et chèvres si vous les mangez, et cochons, porcelets si cela n’est pas encore interdit.
En effet désormais ne figurera sur les étiquettes des viandes emballées (en général dans les supermarchés) que le mode de cuisson auxquels ces morceaux sont destinés et devrons être soumis !!!!!
A savoir à griller ou à poêler (s’ils font encore la différence), à bouillir et à braiser (s’ils font aussi la différence) à hacher, à manger cru, à se carrer
cru ou cuit dans le trou de balle !!!!!
Mais où va t-on, terminé nos entrecôte première ou seconde, nos doux faux filet, nos escalope dans la noix ou la sous-noix, nos côtelette, les côtes filet ou échine, nos paleron, jarret, plat de côtes, merlans, araignées, poires et j’en passe.
Mousquetaires, notre honneur est en jeu, boycottez ces marchands de soupe, ces politiques qui nous rabaissent. Partons en croisade faites suivre ce message afin de ne pas se laisser faire, notre culture fout le camp, nos métiers s’appauvrissent.
Résistez tous en faisant suivre ce message, n’allez plus dans ces magasins attrape couillons.
Vive nos bouchers de quartier auxquels votre épouse chérie pourra sans se compromettre chuchoter au creux de l’oreille  « Mon petit boucher adoré, donnez moi une araignée ou une entrecôte bien persillée » ou alors : « un bon morceau dans la culotte  » ça certains ne comprendrons peut être pas, mais les dictionnaires existent.
Sinon vous ne boufferez que de la « zoubia » et cela sans le savoir.
Je vous aime tous, bises à vos épouses, compagnes, maitresses déclarées ou pas, ou alors copains et copines.

image113.jpg

 

 

 

Jean Pierre

L’OURSIN Ça pique ! Tribune de JP d’Antibius N°6

Mes chers amis Mousquetaires,

 

L’OURSIN Ça pique ! Tribune de JP d'Antibius N°6 dans La tribune de JP d'Antibius oursin_jp-150x115

L'oursin ça pique!

 

Aujourd’hui, c’est un triste jour, notre compagnon a perdu la raison, sa mémoire récente fonctionne, alors que sa mémoire ancienne est totalement effacée, voila ce que c’est que de jouer les alchimistes en informatique, il a totalement vidé son disque dur !!!!!

Le pauvre, tout le monde connait le Coq au Riesling ou le Coq au vin jaune, mais génériquement parlant, lorsque l’on parle d’un coq au vin, on parle du traditionnel coq au vin rouge à la façon bourguignonne, et de plus c’est la région de sa naissance, mais le pauvre il a perdu ses origines, il ne sait plus où il est. Son disque dur est nase, sa mémoire aussi.

Lors de notre prochaine réunion, nous devrons bien aborder le problème du devenir des membres qui  vont devenir disciples d’Alzheimer. Cela nous guette tous. Devrons nous les euthanasier, les bouffer, en faire des saucisses ou les jeter à la mer ?

Quant au mariage Bayrou/Borloo, c’est du réchauffé, notre Président et son parti dit Socialiste ont voté pour le mariage mixte, en voila une des conséquences. A quant le mariage Hollande/Mélanchon ?

Cela est l’arbre qui cache la foret du gros gâchis de notre PS : les portiques pour la taxe écologique (la totalité des députés avait voté pour, même ceux de la gauche caviar), la taxation rétroactive des revenus des pauvres petits épargnants qui croyaient à la mouche qui pète, la taxation des terrains agricoles pour mieux asphyxier nos paysans  et favoriser les grands groupes financiers afin de s’engraisser sur le dos des deux mamelle de la France profonde : « Labourages et Pâturages », la nouvelle organisation des temps libres dans les écoles primaires de France et de Navarre, tous le monde est contre, les maires sans aucune contrepartie financière de dotation supplémentaire renoncent au fur et à mesure (même les socialistes), ils font des activités culturelles, on se peint les ongles, on se tire la langue, on fait des merguez pour apprendre les autres cultures, et j’en passe.

Et il en reste encore beaucoup à dire, je laisse à amis de la droite Française le soin de s’exprimer à leur tour.!!!!! même ceux de l’extrême. Chacun à le droit de s’exprimer. Même les Français de souche.

Sur ce, je vous embrasse tous et que les débats se manifeste.

A bientôt

img_0726-150x100 L'oursin ça pique dans La tribune de JP d'Antibius
Jean Pierre

L’OURSIN Ça pique ! Tribune N°5

L’OURSIN Ça pique ! Tribune N°5 dans La tribune de JP d'Antibius oursin_jp-150x115

L'oursin ça pique!

Flash.Info.Secret

Dernières nouvelles du commando des furets déguisés en belettes, ils sont passés par le chemin des gros cailloux.

Ils ont franchis sous terre les 2 portaux, une grande allée dallé (un travail de très mauvaise qualité qui ne durera surement pas, mais cela ne nous regarde pas) puis face à un portillon en bois fait de vieilles palettes de vin, ils se sont trouvée face aux deux assassins présumés du varan (OSS116) et du bouledogue (PC006).

Dans la nuit sombre ils ont aperçus, des yeux globuleux injectés de sang et de pustules, deux grosses mandibules de bourricot , ces dernières avaient encore sur les dents du sang de bouledogue, leurs sabots galeux, pleins de tics et de tocs eux portaient des restes d’écailles de varan.

Ils ont du utiliser leurs armes secrètes pour les immobiliser. Leur sort sera décidé en commission « vengeance » du 12 mars 2015, en attendant, ils seront placés dans un camp de reformatage, priorité à l’enquête. La caméra invisible a été placée, ainsi que le micro périscopique.

Lors de leur briefing, ils se sont posés la question : pourquoi 2 porteaux comme ça, plantés dans un champ inculte en plain désert de Gobie ? Serais-ce un piège ? Des réponses devront être trouvées.

Puis, ils se sont rendus sur les lieux de l’agression de OSS116 le valeureux varan mort au champ d’honneur seul dans un trou bétonné, écrasé par des êtres maléfiques.

A quoi pourrait servir ce trou, plastifié, peint en bleu, aucune bordure digne de ce nom ne l’entoure, des phoques et des ours blancs viennent chaque hiver s’y reposer lors de leurs grandes migrations.

Nous ne sommes pas aux halles de Paris, ni dans la mine. C’est une propriété pleine de question et toujours pas de réponses.?

Puis dans un ex jardin potager inculte comme de sarara situé derrière une ruine, lieu de la triste disparition de bouledogue PC006 ils se sont recueillis.

Nous en resterons là pour le moment.

Grâce à leur micro, ils ont pu enregistrer une discutions qui pourrai les éclairer :

Question de sa belle, gentille et méritante compagne :

Cl…. mon unique amour, mon rayon de soleil, mon chouchou, mon chichi, quand pense-tu terminer la piscine ?

Réponse de la brute à la belle  :

Quand les poules auront des dents et les ânes des plumes !!!!!

Cela laisse rêveur quant son QI, mais est très significatif quant à son esprit pas saint du tout. Cet humanoïde est une bête maléfique qui profite de la faiblesse amoureuse et de la gentillesse de sa compagne qui l’aime.

Il faudra le passer à la question !!!!! et lui couper les coucougnettes, les mettre en brochette et les griller au feu de bois avec du thym et de la sarriette comme entrée en matière.

Pour ces premières et intéressantes nouvelles, l’Etat Major tient à remercier Furet 1er, petit furet, grand furet et furet malin pour leurs premiers résultats.

GG FIGUEMOLLE

Directeur Service Action DGSSBM

L’OURSIN ça Pique! Tribune N°4

Flash info secret

L’OURSIN ça Pique! Tribune N°4 dans La tribune de JP d'Antibius oursin_jp-150x115

Bonjour, triste nouvelle pour les enquêteurs, une catastrophe s’est abattue sur nos équipes et n’avons pas reçu le compte rendu final et signé des aveux du suspect.

Hier notre agent de liaison Pélican 505, a fait une effroyable découverte, nous avons retrouvé l’agent OSS 116 le varan au fond d’une piscine non terminée dans un champ vague, il portait des traces de sabots sur tout le corps ce qui laisse supposer une agression caractérisée par les équidés.

Notre autre agent PC 006 le boxer a été agressé mortellement, des traces de morsures au cou faites avec de grandes bouches et de grandes dents,
surement les mêmes équidés. Sommes nous en face d’un commando de liquidateurs ?.

Le suspect coupable s’est-il entouré pour se protéger . Mais il ne nous échappera pas.

Devant l’urgence, un commando secret vient de partir sur place, une brigade secrète qui va pouvoir élucider ces morts brutales et sauvages et continuer discrètement cette enquête.

Il s’agit de la brigade invisible et maline des furets. Elle se compose de furet 1er le chef, de petit furet, de grand furet et de furet malin.

Ce sont de redoutables et discrets agents, ne dit-on pas « malin comme un furet » et pour ces derniers « malins comme 4 furets ». Il seront équipés des toutes dernières technologies : tapette à équidés, bombe glacée paralysante, foin hallucinogène, ciboulettes somnifères et pas une de plus (50% pur bœuf et 50 % pur cheval), micros périscopiques haute définition, caméras invisibles à viseur invisible (mais attention à ne pas les égarer), etc……..

Toutefois, après analyse d’un message reçu avant le drame nous avons pu extraire quelques renseignements sur le suspect : morsure de varan à la queue, a subit l’ablation d’une partie de l’oreille, vit avec une charmante compagne qui subi le martyr à cause des déviations de cet homme hybride (au fait, serait-il humanoïde ?), il aurait 12 pieds, car beaucoup de chaussures trainent dans sa maison, il a des goûts de luxe car il possède deux portaux, et de luxure (mais cela reste quand même à prouver)

Prochaines nouvelles dans le prochain flash info secret.

 

GG FIGUEMOLLE / Directeur du service action du DGSSBM

L’OURSIN ça Pique! Tribune n°3

L’OURSIN ça Pique! Tribune n°3 dans La tribune de JP d'Antibius oursin_jp-150x115

L'oursin ça pique!

En ce moment, c’est l’hiver, il fait très froid, et à l’inverse de certains mammifères pour lesquels certains organeaux se rétractent, chez l’oursin, les piquants grandissent et s’aiguisent.

D G S S.B M des Mousquetaires
12 rue de la Roue
PARIS

Ces prochaines semaines, nous allons passer à la moulinette, au chinois, la vie personnelle de l’un des Mousquetaire. Pourquoi me diriez vous ?, et bien simplement parce que nous avons reçu des plaintes anonymes sur ses agissement.

Donc nos divers enquêteurs secrets vous fouiller la vie de cet homme, depuis avant sa naissance jusqu’à ce jour. A coté, la cour des comptes c’est du petit lait.
Notre équipe se compose de deux bouledogues et trois varans. Quand ils ont mordu, il ne lâchent plus le morceau.
Dans cette enquête préliminaire, nous ne citerons pas le coupable, (bien que nous pensons déjà qu’il l’est). Mais nous dirons simplement (afin d’être impartiaux) qu’il habite une ville à la frontière entre le département du Var et celui des Bouches du Rhône.
Nous savons déjà qu’il aurait fait beaucoup de promesse qu’il a du mal à tenir, qu’il n’est pas très courageux pour certaines activités matinales, qu’il mange beaucoup bien que !!! qu’il compte souvent sur les autres pour accomplir certaines taches ménagères, et surtout qu’il fait de profondes et longues siestes.
Tout cela ne lui laissent que très peu de temps pour travailler. De plus il étale beaucoup trop de signes extérieurs de richesse dont : la présence d’animaux de courses hippiques dans les prairies de son palais. Si vous l’avez reconnu, vous pouvez aussi participer à son jugement et nous informant de toutes ses tendances perverses, lâchez vous, discrétion assurée le secret sera bien gardé et vous ne serez pas cités. Pour cela merci de contacter la Direction Générale de la Surveillance Secrète des Bonnes Mœurs des Mousquetaires à Paris à cette adresse courriel.
A bientôt

Le Commissaire Enquêteur Général G.G Figuemolle.

L’Oursin ça Pique! Tribune n°2

L'Oursin ça Pique! Tribune n°2 dans La tribune de JP d'Antibius oursin_jp-150x115

L'oursin ça pique!


Rédacteur: Jean-Pierre d’Antibius
Le deuxième épisode et la fin des parties fines de nos trois compagnons

Soyez tous rassurés, pour nos trois copains en goguette, tout finit bien, car :
1)Croquignol apporta de fines escalopes de foie gras des landes sautées à la graisse d’oie, avec un chutney de figues
2)Filochard lui de fines tranches de jambon de parme avec quelques quartiers de melon
3)Ribouldingue apporta les fines herbes roulées en cigarette (Hakik, Marie Jeanne et Persil coca)

Et tous finirent finalement à la fine champagne dans de fins gobelets et totalement gays. Ils s’endormirent pleins de rêves érotiques.
Avouez, Mesdames, vous avez eu peur, mais ce sont tous de fines gueules.

Le jeux du mois : qui est Ribouldingue ? qui est Filochard ? et qui est Croquignol ?, de nombreux lots sont à gagner sur mon site.

Maintenantil faut vous exprimer et nous dire qui est qui dans le sondage.

L’oursin Ça pique ! Tribune N°1

L’oursin Ça pique ! Tribune N°1 dans La tribune de JP d'Antibius oursin_jp-150x115

L'orsin ça pique!


Rédacteur: Jean-Pierre d’Antibius
Dans l’éditorial précédent je vous avais alerté hélas sur les pratiques de certains de nos membres.
Un homme du groupe, un ami après une longue dégustation de divers rosés, oppressé par le poids de sa conscience, pollué par ces pratique anormales à finalement craqué. Il s’est confessé, auprès du Père Jean François et du Moine Jean Pierre, il a raconté la soirée spéciale qu’ils ont réalisé dans un gite du centre de la France par une nuit sans lune.
Tout aurait commencé un soir de pluie diluvienne, de brouillard épais et lourd et de froid intense. Cette fin d’étape fut dramatique, ils n’étaient pas du tout préparés à cela les pauvres.
Ils arrivèrent mouillés comme des gardons sortant du gardon, n’avaient rien pour se chauffer pas de poêle ou de cheminée. Ils trouvèrent juste une paillasse sur un sol de terre battue où avait dormi il y a peu de temps un troupeau de moutons, (cela se voyait à cause de la présence de boulettes), ou alors, était ce une harde de lapins. Ils se retrouvèrent donc dans leur plus simple appareil, comme les agneaux arrivant au monde. Ils étaient face à leur conscience, à leur mœurs et pratiques, mais sans leurs épouses et compagnes. Les fourbes, ils les savaient toutes bien au chaud dans de douillets lits, repues de leur douce charge de travail journalier, de garde d’enfants, de garde d’animaux, de ménage, de jardinage, enfin de la totalité des petits travaux qu’ils leurs avaient délégué. Eux étant dans la jungle, elles devant assurer les menus activités ménagères.
Comme elles devaient toutes être heureuses et sereines une fois le devoir accompli. Elles pouvaient enfin goûter à un juste et mérité repos bien au chaud. Enfin quoi, le bonheur dans toute sa simplicité.
Selon certaines sources dont je ne dévoilerai pas l’origine, ces hommes dans certaines conditions deviendrait des bêtes, une rumeur aussi laissait courir ce bruit. De plus, dans le cœur de l’un d’entre eux, le diable s’y était installé, en cheminant, il avait trouvé des champignons halogènes, ce qu’il cacha à ses compagnons, car il avait une idée derrière l’oreille (d’âne). Ce qui va suivre va vous les faire découvrir dans leurs plus bas instincts bestiaux, attention certains faits peuvent vous choquer, ce récit est donc interdit aux enfants en dessous de 18 ans. Ils ont fait ce que la morale réprouve. Vous allez savoir qui perdit sa fine fleur (le coquin!). Afin de respecter leur anonymat, leurs véritables noms n’apparaitrons pas. A vous de deviner. Se retrouvant donc tous ensembles, après avoir déjeuné frugalement d’une omelette aux champignons préparée avec amour et sans aucune arrière pensée par le maléfique, (vade retro Satanas), ils entamèrent tout de suite une danse effrénée autour d’un foyer de fortune, cela s’accéléra de plus en plus pour devenir un rythme endiablé et désordonné, au summum de leur excitation, le cercle se rompis et alors, et alors, cela devint comme une partie de boules avec nos trois artistes en transe (étais ce de la pétanque, de la provençale ou de la longue nul ne le sait). Ceux ci, dégoulinant de sueur les yeux hagards, leur corps dégageant par leurs pores des odeurs de fennec en chaleur se mirent alors en action.

A suivre au prochain numéro en janvier 2013……………………………………………………………………………………….

L’oursin ça pique !

Rédacteur: Jean-Pierre d’Antibius
Bonjour, c’est mon premier article, j’espère que vous apprécierez cette entrée en matière.

L’oursin ça pique ! dans La tribune de JP d'Antibius oursin_jp-150x115

L'orsin ça pique!


Cette tribune paraitra selon l’actualité, et selon mon humeur, j’en serai le rédacteur et le contrôleur. C’est un signe fort de démocratie dans le sud que je vous fais parvenir.
La politique et la religion ne seront pas ou peu abordés enfin je verrai.
La vérité rien que la vérité rien que ma vérité voilà de quoi il en ressort.

Cette idée m’a été inspirée par une confidence de l’un d’entre nous. Il y a des faits que nous ne pouvons passer sous silence, car dans ce cas nous serions complices.

Avec Jean François, ce samedi passé, nous avons recueilli les confidences de l’un d’entre nous, pour mieux le situer sans le nommer, il a réalisé dernièrement une croisade de profonde réflexion sur certains chemins forts connus avec deux compagnons d’infortune.

Donc ce samedi après avoir goûté une quarantaine de vins blancs, rosés et rouges des différents domaines du vignoble de la Sainte Victoire, il nous a confessé entre l’avant et le dernier verre certains faits troublants sur sa sexualité, ses pratiques, ainsi que sur celle de ses compagnons de route lors de nuits torrides dans des gites non chauffés ou dans des grottes où ils sommeillaient comme des bêtes sauvages.

D’un âne en tomberaient les deux oreilles, et de deux ânes combien ?

Dans la prochaine communication, nous aborderons donc ce sujet brûlant et hard !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

L’Oursin de JP


Auteur: Christian Cadiou

Christian Cadiou

Sondage

Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.
avril 2019
L Ma Me J V S D
« fév    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Lumière

Lumière

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Mes albums photos

  • Album : Tanzanie safari photo avec Vie Sauvage
    <b>A_IMG_5819</b> <br />
  • Album : Parc ornithologique de Pont de Gau
    <b>IMG 6822 - Copie</b> <br />
  • Album : Les copains d'abord
    <b>image034.jpg</b> <br />
  • Album : Mes chemins de Compostelle
    <b>2012_047 Arles à La Salvetat</b> <br />
  • Album : Mes préférées
    <b>image10013.jpg</b> <br />

Pages


Vakantie B&B Bretagne-n... |
Des chapeaux, des samouraïs... |
cyticat |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Location de Meublés à Eugén...
| My World
| pour le plaisir d échanger